scent-corner-indonesia-nutmeg-0

Nutmeg, the queen of spices

Situer Java sur une carteThe flavors of our daily lives often tell stories that still fascinate many adventurers. Adorned with all the virtues and object of all fantasies, nutmeg takes us directly to the heart of a forgotten colonial past. For her, sailors braved many dangers and pushed all boundaries to reach the coveted Indonesian land. During my stay on the island of Java, it was clear that I needed to know more about this precious spice, whose inimitable flavor, allowed men to discover the world.

Nutmeg, or ‘pala’ in Indonesian, is native to the Banda Islands in the Moluccas. With time, the production of nutmeg spread and today, nutmeg can be found throughout the Indonesian archipelago. In Java, it is specifically in the Bogor area, that I had the chance to meet with a local producer who kindly agreed to show me around his plantation.

I met with Wage and Sasmi Heny. After a warm welcome, we sank together into the heart of the nutmeg plantation. The nutmeg tree is a beautiful evergreen tree with a pale yellow fruit, whose shape is reminiscent of apricot. When ripe, the fruit opens releasing a hard core of brown, the nut. Like a star, nutmeg protects herself: a thick shell first, as hard as a shield, then a red glowing filament surrounds the entire precious commodity. This lace carmine jacket, commonly called aril or mace, is dried and used both for its orange color and its delicate aroma. But the nut remains the object of all desires.

The harvest takes place three times a year or every 3 to 4 months, time required for the fruit to ripe. The nuts are collected directly in the trees with a long bamboo pole carrying at its end a small net. The nuts matured, fallen or broken are considered unsellable for the food industry; they are nevertheless harvested and once water distilled will delight perfume composers.

To discover the principle of distillation we leave the plantation to go directly to the plant, which is none other than the family home of the couple, located only a few kilometers away. Behind the doors, a large square section of clay gives me an impressive vision, hundreds of straw trays are aligned and basking in the sun, their content: a few thousand nutmeg spread out before my eyes. This image is reminiscent of cloves in Bali, but the number of spices is inordinate here. To my right are the nutmeg, while on my left the mace are drying on a tarp and here are the shells that have been recovered… And above all it is impossible to ignore the delicious smell beating down upon this little rough court; spicy, aromatic and ambery. The small traditional distillery is just a few steps away, and the smell that escapes just keeps caressing my awakened nostrils.

Indonesia is still the largest producer of nutmeg oil. No less than one ton of nuts is required to produce 120kg of essential oil. The fruit of the nutmeg tree has lost some of its nobility since the giants of the food industry moved her towards the supermarket shelves. Now packaged as a carnival queen, in a bottle with multicoloured cap and label, nutmeg has ceased to occur in our eyes, like the ‘quintessential noble spice’ it once was.

Yet she is such a beautiful spice; when fresh, heavy and dense, she has a scent of a fatal woman, without the vulgarity of some heady scents. With a touch of woody bitterness, its initial pungent and its length in mouth almost iodine, it causes a cheerful conversation between the tongue and palate. Her inimitable aroma gives relief to everything it touches.

In perfumery, nutmeg shows the contradictions. Her rising smell, hot and peppery, takes very aromatic colors, very fresh, which are followed by darker aspects; woody, dry and slightly dusty. The nutmeg essence is mostly used to alter spicy notes, it is found in colognes and eau de toilette for men and in many woody, spicy or oriental perfumes.

We couldn’t leave our guests without accepting the traditional welcome tea generously served with fruits and a variety of cakes. These two lovers have an accomplice sense of humour that is so natural that each sentence is punctuated with irony that tears laughter and cheerfulness. Surrounded by spicy aromas, shaken with laughter that cannot stop, it was such a joy to share this moment with happy, sincere and generous people, and it is hard to see what is missing from their simple, yet clearly rewarding lives.



la NOIX DE MUSCADE, LA reine des épices

Les saveurs de notre quotidien racontent bien souvent des histoires qui fascinent encore aujourd’hui de nombreux aventuriers. Parée de toutes les vertus et objet de tous les fantasmes, la noix de muscade nous plonge directement au cœur d’un passé colonial oublié. Pour elle, les marins ont bravé tous les dangers, repoussé toutes les limites pour atteindre les très convoitées terres indonésiennes. Lors de notre séjour sur l’île de Java, c’est tout naturellement que nous décidons de partir à la rencontre de cette précieuse épice, dont l’arôme inimitable, a permis aux hommes de découvrir le monde.

La noix de muscade, dites ‘pala’ en indonésien, est originaire des îles Banda dans l’archipel des Moluques. Avec le temps, la production de muscade s’est étendue et on trouve aujourd’hui des muscadiers sur l’ensemble de l’archipel indonésien. A Java, c‘est plus précisément dans la région de Bogor, que nous rencontrons un producteur local qui accepte gentiment de nous ouvrir les portes de sa plantation.

Je fais alors la rencontre du couple Heny, après un accueil chaleureux, nous nous enfonçons ensemble au cœur de la plantation de muscadiers. Le muscadier est un très bel arbre à feuillage persistant et aux fruits jaunes pâles dont la forme n’est pas sans rappeler nos abricots. Lorsqu’il est mûr, le fruit s’ouvre libérant un noyau très dur de couleur brune, la noix. Telle une star la noix de muscade se protège: une coque épaisse tout d’abord, aussi dure qu’un bouclier, puis un filament rouge incandescent entoure la toute précieuse. Cette enveloppe de dentelle carminée, qu’on appelle communément l’arille ou le macis, est séchée et utilisée à la fois pour sa coloration orangée et pour son arôme délicat. Quant à la noix, elle fait l’objet de toutes les convoitises.

La récolte s’opère trois fois dans l’année, soit tous les 3 à 4 mois, temps nécessaire à la maturation du fruit. Les noix sont collectées directement dans les arbres à l’aide d’une longue gaule en bambou munie à son extrémité d’une petite nasse. Les noix arrivées à maturité, tombées à terre, ou cassées sont jugées invendables pour la cuisine; elles sont néanmoins récoltées et ce sont ces dernières qui une fois distillées à la vapeur d’eau feront le bonheur des compositeurs de parfums.

Pour découvrir le principe de distillation nous quittons la plantation pour partir justement en direction de l’usine, qui n’est autre que la maison familiale du couple Heny, située à seulement quelques kilomètres de là. Dès les portes passées, un large carré de terre battue m’offre une vision impressionnante, des centaines de plateaux de paille sont alignés et dorent au soleil, leur contenu: quelques milliers de noix étalées là sous nos yeux. Cette image n’est pas sans rappeler les clous de girofle rencontrés à Bali, le nombre d’épices est juste ici démesuré. A ma droite, se trouvent les noix de muscade, à ma gauche les macis sèchent sur une bâche et ici ce sont les coques qui ont été récupérées… Et surtout il est impossible d’ignorer l’odeur qui plombe cette petite cour sommaire, tour à tour épicée, aromatique et ambrée. La petite distillerie traditionnelle se trouve a seulement quelques pas et l’odeur qui s’en échappe ne cesse de venir caresser mes narines éveillées.

L’essence de noix de muscade est produite principalement en Indonésie. Pas moins d’une tonne de noix est nécessaire pour 120kg d’huile essentielle. Le fruit du muscadier a perdu une part de sa noblesse depuis que les géants de l’industrie alimentaire l’acheminent vers les étagères des supermarchés. Désormais empaquetée comme une reine de carnaval, avec sa bouteille, son bouchon et son étiquette multicolore, la muscade a cessé d’apparaître, à nos yeux, comme l’épice ‘noble par excellence’.

Et pourtant qu’elle est belle cette épice; quand elle est fraîche, lourde et dense, elle a un parfum de femme fatale, sans la vulgarité de certaines senteurs capiteuses. Avec sa pointe d’amertume boisée, son piquant initial et sa longueur en bouche presque iodée, elle provoque une joyeuse conversation entre la langue et le palais. Son arôme inimitable donne du relief à tout ce qu’il effleure.

En parfumerie, la noix de muscade affiche les contradictions. Son odeur montante, chaude et poivrée, prend des couleurs aromatiques très fraiches auxquelles succèdent des aspects plus sombres, boisés secs légèrement poussiéreux. L’essence de muscade est surtout utilisée comme modificateur de notes épicées, on la trouve dans les eaux de Cologne et eaux de toilette pour hommes ainsi que dans de nombreux parfums boisés, épicés ou orientaux.

Nous ne pourrons quitter nos hôtes sans accepter le traditionnel thé de bienvenue largement agrémenté de fruits et d’une grande variété de gâteaux. Ces deux acolytes ont un sens de l’humour complice qui semble si naturel, que chacune de leur phrase est ponctuée d’un mot sujet à l’ironie qui arrache éclats de rire et gaieté. Entourées d’effluves épicés, secouées de rires qui ne savent se taire, je me demande finalement ce qui peut manquer au bonheur de partager leur simplicité sincère et généreuse.

4 thoughts on “Nutmeg, the queen of spices

  1. NezHerbes says:

    Si peu de commentaires pour ce bel article sur une reine des épices, c’est étonnant.

    Pour ma part j’arrive ici avec un peu de retard mais j’ai adoré le voyage et les mots de votre description de l’odeur me touchent car ils correspondent à des choses que j’ai pu ressentir à l’identique et me rappellent cette odeur que j’aime, merci !

    • Christa says:

      Cher NezHerbes,
      Merci de votre commentaire et de vos compliments, ils me touchent beaucoup!
      Je suis si contente que ces quelques mots aient pu vous faire revivre des sensations passées ;)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s