SIN Singapore, The Scent of Departure

Arrêtons-nous pour une petite escale à Singapour, l’occasion de vous faire découvrir une toute nouvelle marque de parfum voyageuse : The Scent of Departure.

N’avez-vous jamais eu envie de ramener de voyage l’odeur d’un pays, d‘une ville, un parfum d’ailleurs comme meilleur souvenir ? Évidemment je réponds un grand oui, c’est même l’ambition de ce blog que de vous faire voyager à travers les parfums. Alors serait-il possible de porter à même la peau le souvenir d’une escapade ? Et si l’expérience du voyage pouvait justement tenir en une seule goutte de parfum…

C’est le pari relevé par le duo de créateurs : Gérald Ghislain, globe-trotter et fondateur d’Histoires de Parfums, ainsi que Magali Sénéquier, designer. Au travers de The Scent of Departure le ton est donné. Partir à l’autre bout du monde en un pschit’ est désormais possible grâce à une collection de 20 destinations olfactives ayant pour but d’évoquer ‘l’odeur du voyage pour en revivre toutes ses émotions’. Mais plus que le voyage c’est surtout l’âme de villes emblématiques qui a été interprétée ici au travers du prisme de l’olfaction; en capturer l’essence à l’aide de quelques flacons de parfum ornés de trois lettres, clin d’œil aux fameuses étiquettes d’aéroport ornant les valises.

Un lancement qui fait écho à un article que je lisais récemment sur les Fragrances Urbaines écrit par la journaliste Lili Barbery-Coulon. Cette toute nouvelle «vague de senteurs qui s’affranchissent du réel pour mieux l’évoquer» en arborant le nom des grandes capitales mondiales. Une tendance pas si nouvelle car de tout temps les villes ont inspiré les parfumeurs pour leur fort pouvoir évocateur. Une inspiration certes mais en aucun cas une réplique parfaite, évoquer sans pour autant se rapprocher trop du réel.

Et au fond qu’importe, «ces villes sont de tels écrans de projection qu’elles autorisent toute liberté olfactive», «ce n’est pas le témoignage figuratif qui importe mais l’histoire qu’on nous raconte et son ancrage dans l’identité de la marque» confirme Elisabeth de Feydeau. S’écarter de l’exercice de la reconstitution, d’une réalité qui se voudrait trop brutale et ainsi laisser les parfumeurs exercer l’étendue de leur art, apte à la suggestion et à l’évocation.

Sur les 20 villes du monde qui ont été représentées dans la collection de parfum The Scent of Departure, on trouve pas moins de 5 destinations asiatiques : SIN Singapore, HKG Hong Kong, DPS Bali, TYO Tokyo et ICN Seoul.

Le premier parfum que je souhaite vous faire découvrir est bien sûr SIN pour Singapour : une interprétation que j’ai trouvée pour le moins florale et végétale. Alors plus qu’un parfum urbain c’est une promenade dans les nombreux jardins de Singapour que l’on nous propose ici. Une fragrance s’inspirant de la flore luxuriante omniprésente dans la ville plutôt que d’évoquer son incontestable modernité.

‘Lever de soleil gracieux, vagabondage au travers de la forêt vierge et du jardin botanique, symphonie de la rosée du matin mêlée à l’herbe fraîchement coupée’ voici les images qui ont inspiré l’élaboration de SIN Singapore. Ainsi, dans cette création, c’est toute la douceur de vivre de la ville du Lion qui se dévoile, par un départ citron, fleur de lotus et orchidée auquel s’ajoute la douceur et la légèreté d’un cœur fleuri : cyclamen, violette, jasmin et fleurs d’eau. Enfin le fond se pare de toute la chaleur de ses habitants avec un accord boisé santal et musc blanc.

Alors oui vous n’emporterez pas avec vous tous les parfums de Singapour, laissant les odeurs de béton, de gaz d’échappement, de durian et soupe Tom Yam mais n’est-ce pas mieux ainsi ? Pour la première fois la ville de Singapour se trouve être l’inspiration d’un parfum et quel bel hommage que cette interprétation de SIN.

Pour les autres destinations, un peu de patience je vous les ferai découvrir au grès de mes voyages dans de prochains billets, Hong Kong, Bali et Tokyo étant déjà au programme !

6 thoughts on “SIN Singapore, The Scent of Departure

  1. Fred says:

    L’idée de ces parfums est super
    merci d’avoir écrit ce texte, j’ai hâte de les découvrir

    • Christa says:

      Je ne peux qu’être en accord avec vous, le parfum recèle ce pouvoir magique, cette aptitude à nous faire voyager aussi bien dans le temps comme dans l’espace.
      Et c’est la volonté de The Scent of Departure mais aussi de Carnet de Voyage Olfactif que d’associer des odeurs à des images de voyage.
      Un moyen d’apprécier le parfum différemment et le voyage plus intensément…

    • Christa says:

      Foncez chez Arty Dandy ou Les Vignoles, les seuls points de vente parisiens, pour découvrir cette ligne de parfums voyageuse.
      Aussi surveillez les posts à venir je vous présenterai un nouveau parfum The Scent of Departure très prochainement!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s