Coconut & Blossom sugar

Situer Koh Phangan sur une carteNot far from the famous floating market of Damnoen Saduak, on the road to Bangkok, for several kilometers the edges of the road boast the same landscape; Coconut trees line the road adding color to the route. Aligned in rows, piled in the sheds or overflowing dumpster trucks, the coconuts and their blossom display an impressive profusion, because we are in the area of coconut blossom sugar refineries.

Intrigued by this impressive sight, I decided to stop. Behind a small display of delicacies of every kind, a frail silhouetted woman dressed in blue overalls, welcomes us with a wide beaming smile. I could not have hoped for a more opportune encounter, she is a sugar producer and invites us to follow her into the garden that bypasses her house, to show us the plethora of coconut flowers.

Growing at the base of palm leaves, they look nothing like the flowers that we would usually imagine or expect, instead, they show the silhouette of a vaguely distorted elongated corn ear. The juice is extracted from the flower nectar, and every day the flower is cut a few centimeters, to collect this juice that will then be sold after fermentation or distillation.

We were then swallowed up in a shed where a large traditional stone oven exhales a hot smoke and creates a stifling atmosphere. All around us, buckets and other plastic containers contain the precious nectar that is now crystallized. The air was sticky and really sweet while the delectable fragrance (in addition to making us drool) naturally attracted a swarm of buzzing bees.

In its fresh and unfermented state, sugar takes the form of a powder, crystal or syrup. This natural sugar is often mistaken for brown sugar because it looks so similar. Produced naturally with no additives or ingredients, coconut blossom sugar reveals a subtle and succulent taste. Particularly healthy thanks to its low glycemic index and high antioxidant content; it offers all the qualities your body needs, and is good for the environment because it is considered by the United Nations of Food and Agriculture as the most sustainable sugar.

Back in 1939, Gandhi explained, “The coconut juice can be converted into sugar as soft as honey… Nature created this product so that it cannot be reprocessed in the factories. It is a way of solving poverty on earth. It is also an antidote to poverty.”

Coconut trees are everywhere in Thailand and it has an important food use. Available all year, the coconut has a truly varied use, which makes it a favorite food for local populations. Used as both a fruit and a drink, it features all forms to enter into the composition of many culinary specialties; either sweet or savory.

Although coconut trees abound in this region close to Bangkok, the majority of Thai plantations are located on more tropical latitudes; on Koh Samui and Koh Phangan in the south of the country. When we arrive on the island of Koh Phangan by sea, a unique landscape of coconut palms is revealed. Coconuts are the main resource of the islands, and there are around one million coconuts imported from Bangkok each month.

The delicious fragrance exhaled from coconuts obviously makes it a star ingredient in perfumery. Mostly used in perfumes for women and summer compositions, coconut offers gourmand and milky tones. Soft and sweet, it reinforces thanks to its warm character the base notes of a composition.

Rhyming with solar heat and tropical exoticism, the scent of this famous heroine makes the unconscious connection with traveling to distant lands… A sunny and enveloping wake that ensures you feel like you are on holiday! Have a great summer!



Noix de coco & Sucre de fleur

Non loin du célèbre marché flottant de Damnoen Saduak, sur la route en direction de Bangkok, les bords de la chaussée arborent sur plusieurs kilomètres le même paysage… Des tas de noix de coco se succèdent et colorent les bas-côtés : alignées en rangées, entassées sous les hangars ou débordant des bennes des camions, elles affichent une profusion impressionante. Et pour cause, nous sommes dans la région des sucreries de fleurs de coco.

Intriguée par cette formule poétique, je décide de m’arrêter. Derrière un petit étalage de gourmandises en tout genre, une femme, la silhouette frêle habillée d’un bleu de travail masculin, nous accueille d’un large sourire. Je n’aurais pu espérer rencontre plus opportune, elle fabrique justement du sucre et nous invite à la suivre dans le jardin qui contourne sa maison pour nous montrer les fleurs de coco.

Poussant à la naissance des feuilles du palmier, elles ne ressemblent en rien à des fleurs telles qu’on pourrait les imaginer et affichent plutôt la silhouette d’un épi de maïs allongé et vaguement distordu. Le jus venant de la fleur est le nectar, chaque jour la fleur est coupée de quelques centimètres, afin de recueillir ce suc qui sera vendu après fermentation ou distillation.

Nous nous engouffrons ensuite sous un hangar où un large four de pierres traditionnel exhale une chaude fumée rendant l’atmosphère étouffante. Tout autour de nous, des seaux et autres containers plastifiés contiennent le précieux nectar désormais cristallisé. L’air se veut collant et pour le moins sucré alors que les effluves gourmands (en plus de nous faire saliver) attirent une ribambelle d’abeilles bourdonnantes.

À l’état frais et non fermenté, le sucre prendra la forme de poudre, de cristal ou de sirop. Ce sucre naturel ressemble à s’en méprendre à du sucre brun. Produit naturellement, sans additifs ni ingrédients, le sucre de fleur de coco dévoile un goût subtil et succulent. Particulièrement sain grâce à son index glycémique bas et sa teneur en antioxydants élevée; il s’offre toutes les qualités, car bon pour l’environnement, il est considéré par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture comme le sucre le plus durable.

Déjà en 1939 Gandhi déclarait : «Le jus de noix de coco peut être transformé en sucre, aussi doux que du miel… La nature a créé ce produit de façon à ce qu’il ne puisse être retraité dans les usines. C’est une façon de résoudre la pauvreté sur terre. C’est aussi un contrepoison à la misère.»

La noix de coco est omniprésente en Thaïlande et représente un usage alimentaire important. Disponible toute l’année, la noix de coco a une utilisation très variée qui en fait un aliment de prédilection pour les populations locales. Utilisée comme fruit et boisson, elle arbore toutes les formes pour entrer dans la composition de nombreuses spécialités culinaires, sucrées comme salées.

Bien que les noix de coco abondent dans cette région proche de Bangkok, la majorité des plantations thaïlandaises se localisent sur des latitudes plus tropicales, sur les îles de Koh Samui et Koh Phangan situées au sud du pays. Lorsque nous arrivons sur l’île de Koh Phangan par la mer, les terres dévoilent effectivement un unique paysage de cocotiers. La noix de coco représente la ressource principale des deux îles, et l’on compte aux environs d’un million de noix de coco importé à Bangkok chaque mois.

Le délicieux parfum qu’exhale la noix de coco en fait évidemment un ingrédient phare de la parfumerie. Essentiellement utilisée dans les parfums féminins et les compositions d’été, la noix de coco offre des tonalités gourmandes et lactées. Douce et sucrée, elle renforce, par son caractère chaleureux, les notes de fond des compositions.

Rimant avec chaleur solaire et exotisme tropical, le parfum de cette célèbre héroïne fait voyager l’inconscient vers de lointaines terres ensoleillées… Un enveloppant sillage qui donne follement envie d’être en vacances! Bel été!

4 thoughts on “Coconut & Blossom sugar

  1. Sylvanette says:

    Je ne pensais pas que l’on pouvait faire du sucre avec la fleur du cocotier. Merci de m’avoir fait découvrir cela.

    • Christa says:

      Je l’ai également découvert alors que je préparais mon voyage en Thailande.
      En plus d’être succulent, le sucre de fleur de coco raconte une jolie histoire qui, plus que d’habitude encore, laisse aisément imaginée son parfum !

  2. Rodriguez says:

    Bonjour,
    Auriez vous une adresse pour découvrir la fabrication de sucre de fleur de coco sur Kho Phangan? Nous y sommes en ce moment et sommes des friands de ce produit.
    En vous remerciant.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s