scent-corner-interview-stephan-helary-0

Meet with Stephan Helary

French botanist and product developer Stephan Helary is the man behind the Terres d’Afrique idea, which combines traditional African botanical ingredients in powerful combinations and concentrations. Dr Helary has spent most of his life in Madagascar and on the African continent, traveling and exploring aspects of life in Africa, which is his passion.

Fascinated by the intrinsic value of the unique plants, and brought up by a passionate and liberal family, his education in the outdoors and nature was supported by a rigorous love for science and biology. During these formative years, he became aware of the necessity of protecting biodiversity but also the social and economic challenges of doing so. In one of the poorest country in the world, preserving natural resources was glaringly obvious.

What made you launch Terres d’Afrique?

I am a nature lover, fascinated by Africa, my home land. I have always had a passion for plants, but more precisely for ethnobotany. Africa has one of the richest diversity of plants in the world and we are only starting to discover their potentials. Through personal experience of traditional medicine and various agriculture and conservation projects came the idea of creating a premium skincare brand devoted to African plants.

What makes your products unique?

Terres d’Afrique products are not only unique because of the African indigenous botanicals we use in our formulations but because our approach is as scientific as it is ethical. Our approach to skincare is very different from conventional products. Terres d’Afrique respects the symbiotic relationship between your skin and its micro flora and help restore its natural balance. Because of the harshness of the environment in which most African plants grow, they are extremely rich and powerful. The efficacy of a plant depends on its chemical composition which depends on the soil in which they grow. This was the inspiration for the name Terres d’Afrique (Lands of Africa).

Africa has one of the richest diversity of plants in the world and we are only starting to discover their potentials.

What are your favourite ingredient(s)?

It is very difficult to choose as each one of them play an important role in our formulations and they all have really interesting stories behind them. However, my 3 favorite ingredients would be:

Kigelia africana (the sausage tree): Not only it is the strangest looking tree when bearing its long heavy sausage shaped fruits, but Kigelia extract has amazing skin tightening and firming properties. It is also anti-inflammatory and evens out skin tone by removing sun spots. It is also believed to kill pre-cancerous cells.

Baobab (Adansonia digitata): Some of the oldest baobabs are more than 1,500 years old. In dry areas they only start bearing fruits after 200 years. The powder around the seeds is incredibly rich in vitamin C. The oil extracted from the seeds has powerful emollient properties softening and healing the skin. Baobab and humans have a very close relationship.

Omumbiri (Commiphora wildii): This resine that naturally exudates from the bark is the traditional perfume of the Himba women. For centuries, the nomadic Himba women from the far northwest of Namibia have used the resin to perfume their skin and hair as part of their traditional dress. Omumbiri gives Terres d’Afrique its disctintive scent.

You worked with Tammy Frazer, South African perfumer, to create the signature fragrance of your product range, how did you come up with the idea?

We wanted a unique and sophisticated fragrance which would be Terres d’Afrique signature fragrance. We didn’t want our products to smell like all the other local brands. The scent also needed to be African and unisex which was a challenge. I had met Tammy before and really admired her work. I really wanted to work with her.

What was your first olfactory memory?

The fields of ylang ylang on the island of Nosy Be in Madagascar where I used to spend my childhood holidays.

Where does your inspiration come from?

My inspiration definitely comes from Nature but also from the rich cultural diversity of the African continent. Most people are disconnected from their roots, from where they come from. Most African communities remained very connected to nature because they depend on it for their survival. They have acquired an incredible knowledge over the centuries which is now threaten to get lost.



Rencontre avec Stephan Helary

Botaniste français, Stephan Helary est l’homme derrière l’idée des produits Terres d’Afrique, qui combinent des ingrédients botaniques traditionnels africains dans de puissantes combinaisons et concentrations. Dr Helary a passé la majeure partie de sa vie à Madagascar et sur le continent africain, à voyager et explorer avec passion les différents aspects de la vie africaine.

Fasciné par la valeur intrinsèque des plantes rares, et élevé au sein d’une famille passionnée et libérale, son éducation au coeur de la nature fut soutenue par une rigueur et un amour pour les sciences et la biologie. Durant ses années de formation, il a pris conscience de la nécessité de protéger la biodiversité mais aussi de tenir compte des enjeux sociaux et économiques. Dans l’un des pays les plus pauvres du monde, la préservation des ressources naturelles apparaissait comme une évidence.

Qu’est ce qui vous a donné envie de lancer Terres d’Afrique?

Je suis un amoureux de la nature, profondément fasciné par l’Afrique, ma terre d’adoption. J’ai toujours eu une forte passion pour les plantes, mais plus précisément pour l’ethnobotanique. L’Afrique possède l’une des plus riches diversité de plantes au monde et nous commençons seulement à découvrir tout son potentiel. Grâce à mon expérience personnelle de la médecine traditionnelle et de divers projets d’agriculture et de conservation m’est venue l’idée de créer une marque de produits cosmétiques premium consacrée aux plantes africaines.

Qu’est-ce qui rend les produits Terres d’Afrique si uniques?

Nos produits sont uniques pour les plantes africaines utilisées dans nos formulations mais aussi parce que notre démarche est tout aussi scientifique qu’éthique. Notre approche des cosmétiques est très différente des produits conventionnels. Terres d’Afrique respecte la relation symbiotique entre la peau et ses microflores et l’aide à restaurer son équilibre naturel. En raison de la rudesse et des agressions de l’environnement dans lequel la plupart des plantes d’Afrique grandissent, elles sont extrêmement riches et puissantes. L’efficacité d’une plante dépend de sa composition chimique qui dépend elle-même du sol dans lequel elle pousse. Ce fut d’ailleurs la source d’inspiration pour notre nom Terres d’Afrique.

Nos produits sont uniques pour les plantes africaines utilisées dans nos formulations mais aussi parce que notre démarche est tout aussi scientifique qu’éthique.

Quels sont vos ingrédients favoris?

Il est difficile de choisir alors que chacun d’entre eux jouent un rôle important dans nos formulations et ils ont tous des histoires vraiment intéressantes. Cependant, je peux dire que mes trois ingrédients favoris sont:

Le Kigelia africana (l’arbre saucisse): cet arbre est d’une allure quelque peu étrange avec ces lourds et longs fruits qui rappelle la forme d’une saucisse, mais l’extrait de Kigelia a d’incroyables propriétés raffermissantes et resserre les pores de la peau. Egalement anti-inflammatoire, il unifie le teint en éliminant les tâches dues au soleil. Il est également soupçonné de détruire les cellules pré-cancéreuses.

Le Baobab (Adansonia digitata): Certains des plus anciens baobabs sont âgés de plus de 1500 ans. Dans les régions sèches, ils ne commencent à porter des fruits qu’au bout de 200 ans. La poudre autour des graines est incroyablement riche en vitamine C, tandis que l’huile extraite des graines a d’importantes propriétés émollientes, adoucissantes et cicatrisantes pour la peau. Les baobabs et les êtres humains ont une relation très étroite.

L’Omumbiri (Commiphora wildii): Cette résine provenant naturellement de l’écorce est le parfum traditionnel des femmes Himba. Pendant des siècles, les nomades Himba de l’extrême nord-ouest de la Namibie ont utilisé cette résine pour parfumer leur peau et leurs cheveux dans le cadre de leur costume traditionnel. L’omumbiri donne aux produits Terres d’Afrique ce parfum si caractéristique.

Vous avez justement travaillée avec Tammy Frazer, parfumeur sud-africaine, pour créer un parfum exclusif signature de votre gramme de produits, comment vous ai venu l’idée?

Nous voulions un parfum unique et sophistiqué qui serait la signature olfactive de Terres d’Afrique. Nous ne voulions pas que nos produits aient la même odeur que les autres marques locales. Le parfum se devait d’être africain mais également unisexe ce qui fut un défi. J’avais rencontré Tammy avant notre collaboration et ai toujours admiré son travail. C’était un véritable souhait que de travailler avec elle.

Quel est votre premier souvenir olfactif?

Les champs d’ylang ylang sur l’île de Nosy Be à Madagascar, où je passais mes vacances enfant.

D’où provient votre inspiration?

Mon inspiration provient principalement de la nature mais aussi de la diversité et de la richesse culturelle du continent africain. La plupart des gens sont déconnectés de leurs racines, d’où ils viennent. Tandis que la majorité des communautés africaines sont restées très proches de la nature, car il en dépend de leur propre survie. Au cours des siècles, ils ont acquis une connaissance incroyable de leur environnement qui est malheureusement aujourd’hui menacée de se perdre.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s