Meet with Elisabeth de Feydeau

Passionate about perfumes and history, Elisabeth de Feydeau began working as head of cultural affairs at Chanel and Bourjois, where she set up and managed the conservatory. Curious and determined by nature, Elisabeth learned about the ingredients used in perfumery through her olfactory training at the Laboratoire des Parfums.

Her qualities and knowledge encouraged her to launch her own consulting company specialized in olfactory and cultural development. Arty Fragrance redefined values, involved in olfactory design, communication and training for prestigious names in perfumery.

Elisabeth has written several books on luxury and fragrance, organizes various exhibitions and gives workshops and conferences around the world. Elisabeth de Feydeau has used her sensitivity and expertise to dedicate all of these years to developing French heritage and the art of perfumery throughout the world.

Her in-depth knowledge of history and developed sense of smell enable her to analyze past experience, understand modern aspirations and anticipate trends. Since 1999, she has been passionately sharing this expertise with students and future perfumers from Essec and Isipca, where she teaches in parallel to her other projects. In 2010, Elisabeth de Feydeau was named Chevalier des Arts et des Lettres by the French Minister of Culture.

What was your first olfactory memory?

My grandmother’s orange blossom flavored chocolate cake.

What made you launch Arty Fragrance?

My desire to tell stories with scents, to relive the past through senses, and communicate the art of French living as expressed by the refinement in Versailles during the time of the kings.

Describe Arty Fragrance in 3 words:

Inspiration, passion and sensitivity.

What makes your products unique?

They are authentic and refined. They tell a true story and allow one to travel through the senses. They have a strong identity within the brand and each product has its own story. Each product brings out an emotion and affects everyone’s sensitivity.

French perfumes have a special texture, intended for the skin, they are elegant and designed to diffuse.

You are working with many artisans to manufacture your products following the true French tradition. Can you describe your creative process?

I always start with a desire, an inspiration or a discovery. I do historical research to tell a true story about the perfume. Then I write the story and I create the olfactory theme in literary form, which is then transferred to the laboratory for the production of the concentrate. In this way, I draw on my historical knowledge and expertise in perfumery. After this it is a case of making and remaking until I realize the perfume I had had in my mind. The concentrate is then sent to the wax-maker. If there is a change in the smell it must be corrected again. Finally, we set the wick for optimal burning. The development of a candle can take me a year. I never launch a candle unless I am fully satisfied with all of these factors.

With the royal candles, we used a glass maker, who blew the glass and then dyed it in grey Trianon. Its production is a long process but one of luxury; creating a quality product takes time, and each creation is unique because the glass work in each has subtle differences. The time reflects only what you do with it, and this is what I love and I want this to come across in my royal candles collection.

What are your favorite raw materials?

Iris for its powdery note, its preciousness and its floral and woody facets. Ambergris, which expresses an ethereal and subtle eroticism. Rose, because she is the queen of flowers and she can express everything, and agarwood for its warm and deep voluptuousness, its Orient evocations, without which there would be no perfumes.

Where does your inspiration come from?

From my research and knowledge of the history of perfume and the Château de Versailles, and from my experience too: writing a book, reading, visiting places, a scent from a garden or another place. I always carry a small notebook with me to note down my experiences.

What do you think makes French perfumes unique?

Perfume was born in France from the glovers during the Middle Ages, giving the French fragrance a footprint and a very strong link to the leather trade and the wider fashion scene. This is the ancestral alliance of French luxury.

French perfumes have a special texture, intended for the skin, they are elegant and designed to diffuse. They are characterized by their their trail, which lends a moving ability. Having a presence in absence is essential for me in a fragrance. This is perfectly expressed in French literature and in particular in Marcel Proust’s “Madeleine”.


Elisabeth-de-Feydeau


Rencontre avec Elisabeth de Feydeau

Passionnée de parfums et d’Histoire, Elisabeth de Feydeau est d’abord responsable des affaires culturelles chez Chanel et Bourjois, où elle met en place et gère le conservatoire. Elisabeth y acquiert la connaissance des matières premières de la parfumerie, grâce à une formation olfactive au sein du Laboratoire des parfums.

Ses atouts et connaissances l’encouragent à créer sa propre société de conseil en développement olfactif et culturel. Arty Fragrance voit alors le jour, redéfinissant les valeurs et collaborant au design olfactif, à la communication ou à la formation pour des noms prestigieux de la parfumerie.

Auteure de plusieurs ouvrages sur le luxe et le parfum, Elisabeth met également en scène diverses expositions, anime ateliers et conférences à travers le monde. Au fil des années, les sens et qualités de cette historienne spécialiste du parfum l’ont placée au cœur de ce métier, investie dans les domaines les plus divers.

Sa profonde compréhension de l’Histoire et son sens olfactif lui permettent d’analyser le chemin parcouru afin de comprendre les aspirations modernes et d’anticiper les tendances: un savoir faire qu’elle transmet depuis 1998 aux étudiants et futurs parfumeurs des groupes Essec et Isipca. En 2010, elle est nommée Chevalier des Arts et des Lettres par le Ministre de la Culture.

Quel est votre premier souvenir olfactif? 

Le gâteau au chocolat de ma grand-mère, parfumé à la fleur d’oranger.

Qu’est ce qui vous a donne l’envie de lancer Arty Fragrance? 

L’envie de raconter des histoires par les odeurs, de faire revivre le passé par les sens, de communiquer sur l’art de vivre à la française, tel qu’il s’est exprimé avec raffinement au Château de Versailles, au temps des Rois.

Décrivez Arty Fragrance en 3 mots: 

Inspiration, passion et sensibilité.

Qu’est qui rend vos produits uniques? 

Ils sont authentiques, raffinés. Ils racontent une histoire véritable et font voyager au travers des sens. Ils ont une identité forte par l’univers de la marque et celui de chaque produit. Chaque produit dégage une émotion, touche la sensibilité de chacun.

La présence dans l’absence est pour moi essentiel dans un parfum.

Vous travaillez avec de nombreux artisans pour la fabrication de vos produits, dans la pure tradition française, pouvez-vous nous décrire votre processus de création?

Je pars toujours d’une envie, d’une inspiration ou d’une découverte. Je fais des recherches historiques autour pour raconter une vraie histoire autour de la senteur. Puis j’écris l’histoire et je crée le thème olfactif comme une formule littéraire, que je transmets au laboratoire pour la fabrication du concentré. A ce niveau, c’est ma double expertise d’historienne et d’expert du parfum qui intervient. Puis, c’est un jeu d’aller-retour et de corrections avec le laboratoire, jusqu’à ce que je sente la senteur que j’avais en tête. Ensuite, le concentré est transmis au cirier qui fait les essais sur cire. S’il y a une modification de la senteur, il faut à nouveau corriger. Puis, on règle la mèche pour avoir un brûlage optimal. Bref, le développement d’une bougie peut me prendre une année. Je ne lance jamais une bougie, tant que je ne suis pas pleinement satisfaite, à tous ces niveaux.

Pour les bougies royales, nous avons fait appel à un artisan verrier qui souffle le verre puis le teinte en gris Trianon. Sa production est longue et cela fait aussi partie du luxe: le temps qu’il faut attendre pour avoir un produit de qualité, son unicité aussi car chaque verre peut avoir de petites différences. Le temps ne respecte que ce que l’on fait avec lui et c’est cela que j’aime et que je veux défendre avec cette collection de bougies royales.

Quelles sont vos matières premières fétiches? 

L’iris pour sa note poudrée, sa préciosité et sa facette à la fois florale et boisée. L’ambre gris qui exprime un érotisme éthéré et subtil. La rose parce qu’elle est la reine des fleurs et qu’on lui faire tout exprimer et le bois d’aloès (oud) pour sa volupté chaude et profonde, ses évocations de l’Orient, sans qui il n’y aurait pas de parfums.

D’où provient votre inspiration? 

De mes recherches et connaissances de l’histoire du parfum et du Château de Versailles, de mon expérience aussi: l’écriture d’un livre, une lecture, une visite, une odeur perçue dans un jardin ou dans un lieu etc. J’ai toujours un petit carnet de notes sur moi.

Qu’est-ce qui fait selon vous l’unicité des parfums français? 

Le parfum en France est né du métier de gantier au Moyen-Age, ce qui donne au parfum français une empreinte et un lien très fort avec les métiers du cuir et plus largement de la mode. C’est l’alliance ancestrale du luxe français.

Les parfums français ont une texture particulière, ils sont des parfums de peau, tout en élégance et en diffusion. Ils se caractérisent par leur sillage qui donne cette capacité à s’émouvoir. La présence dans l’absence est pour moi essentiel dans un parfum. C’est ce qu’exprime à merveille la littérature et en particulier Marcel Proust avec sa «petite madeleine».

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s